Sélectionner une page

Jean-Baptiste Gouraud nous livre selon lui les outils indispensable pour faire de la peinture à l’huile. En règle générale, tout artiste qui commence à travailler dans la peinture à l’huile devra rassembler une sélection de pinceaux, de chiffons, une palette, des supports à peindre, un apprêt, de la térébenthine, un médium et quelques tubes de peinture.

Le pinceau

Il faut savoir que l’outil le plus important est le pinceau. Si vous prenez bien soin de vos pinceaux, ils dureront toute votre vie. Il existe une variété de formes (rondes, carrées ou en éventail) et de matériau, comme les poils de martre ou de poils.

Jean-Baptiste-Gouraud-outils-pour-faire-la-peinture

La peinture

Quant aux peintures, ne cherchez pas au début à investir dans des peintures hors de prix. Il est donc préférable d’acheter des peintures moins chères pendant que vous pratiquez et vous expérimentez. Et pendant que vous continuez à peindre, vous trouverez les marques et les couleurs que vous préférez. Par exemple, vous pourriez finir par aimer ce rouge dans cette marque, puis vous découvrirez que vous préférez ce bleu dans une autre marque. Une fois que vous en savez un peu plus sur les couleurs, vous pouvez alors investir dans les pigments appropriés.

Le couteau à palette

En complément de vos pinceaux et votre peinture, assurez-vous d’avoir un couteau à palette pour mélanger vos couleurs. Selon Jean Baptiste Gouraud, il faut le faire avec un pinceau pourrait endommager vos poils au fil du temps. Pour une palette, de nombreux artistes investissent dans un grand morceau de verre, mais si vous trouvez un morceau de verre de propre qui traîne dans votre grenier, vous pouvez l’utiliser en enveloppant simplement ses bords avec du ruban adhésif.

Gesso, colle de lapin, solvant et médium

Pour préparer la toile ou d’autres supports, de nombreux artistes utilisent de le gesso acrylique (une substance blanche épaisse) mais vous pouvez également utiliser de la colle de peau de lapin, qui sèche rapidement. Vous aurez également besoin d’un solvant, comme la térébenthine, pour éclaircir votre peinture. En effet, la plupart des artistes gardent généralement quelques types de médiums à base d’huile à portée de main. Certains médiums, comme l’huile de lin, aideront votre peinture à sécher plus rapidement, tandis que d’autres, comme l’huile de support, allongeront le temps de séchage.
En générale, la peinture à l’huile sèche très lentement et même si la surface est sèche, la peinture en dessous peut être encore humide. Lorsque vous utilisez une peinture à base d’huile, vous devez toujours garder ces deux règles à l’esprit :
S’assurer que la peinture passe toujours de maigre à épaisse et ne jamais appliquer d’acrylique sur de l’huile. Peindre « maigre à épais » signifie que vous devez commencer vos peintures avec de minces couches de peinture, et au fur et à mesure que vous peignez, vous devez ajouter moins de térébenthine et plus de pigment à base d’huile. Car, sinon, les couches de peinture sécheront de manière inégale et, avec le temps, la surface de votre œuvre risque de se fissurer. Il en va de même pour la superposition d’acryliques et d’huiles. Si vous ne voulez pas que votre peinture se fissure, placez toujours de l’huile sur les acryliques . Pour plus d’informations et d’idées sur le monde de la peinture cliquez ici.